Jobaria tiguidensis

Jobaria 

Époque : Crétacé inférieur 135 Ma

Taille : au garrot : 4m, 20m de long

Poids : 18 tonnes

Habitat : zone marécageuse

Régime alimentaire : herbivore

C'est le dinosaure le plus commun de la région. Il a était découvert en 1993 par l’équipe dirigés par le paléontologue Paul Sereno de l’Université de Chicago. Jobaria est un genre de dinosaure sauropode herbivore quadrupède, qui vivait dans des lieux marécageux. Jobaria vient de Jobar, géant dans la mythologie des Touaregs qui peuplent le désert nigérien, l'épithète spécifique tiguidensis vient de la falaise de Tiguidit au sud de l'Aïr. Quadrupède, il pouvait aussi se tenir debout sur ses pattes postérieures. Il possédait 12 vertèbres cervicales, un cou assez court et des dents larges en forme de ciseaux. C'est l'un des sauropodes les mieux connus car on a retrouvé plusieurs squelettes d'animaux adultes et juvéniles (on a rassemblé en tout 95 % d'un squelette complet). On peut le considérer comme un sauropode primitif, car il est apparu à une époque où les sauropodes n'étaient pas encore nombreux.Il se nourrissait uniquement de végétaux qu’il cueillait avec ces dents en forme de spatules. Ce dinosaure pouvait vivre en troupeau comme le suggére les restes en un seul endroit d’une multitude de squelettes découvert dans la région d'In Gall.

Afrovenator abakensis

afrovenator 

Époque : Crétacé inférieur 132 à 121 Ma

Taille : longueur 9 m, crâne 1 m

Habitat : Sahara, Niger

Régime alimentaire : carnivore

Les restes d’Afrovenator sont très rares dans les Argiles de l’Ighazer. Afrovenator fait parti d’un groupe de dinosaures prédateurs, les théropodes. Son nom veut dire le chasseur africain d’In Abaka. Les restes d’Afrovenator ont été découverts en 1993 par Paul Sereno et son équipe. Afrovenator marchait sur ces deux pattes de derrière.

Il avait une longue queue et des dents coupantes et incurvées. Ces longues pattes postérieures laissent penser qu’il était un prédateur rapide. Des marques de dents ont été trouvées sur des os de Jobaria et il est fort possible qu’elles aient appartenu à Afrovenator. Comme Jobaria, Afrovenator n’est connu que du nord du Niger. Il présente des ornementations discrètes, mais tout de même une crête lachrymale basse percée d'un large sinus.

 

Ouranosaurus nigeriensis

ouranosaurus 

Époque : Crétacé 110 Ma

Poids : 4 tonnes

Taille : longueur 7,2 m

Habitat : Sahara, Niger

Régime alimentaire : piscivore

Ouranosaurus est un genre de dinosaure proche des Iguanodons. Deux fossiles complets ont été trouvés au Niger en 1966, et nommés en 1976 par le paléontologue français Philippe Taquet : Ouranosaurus nigeriensis constitue la seule espèce connue.

L'ouranosaure avait une grande crête sur son dos. Elle était étendue entre de longues épines osseuses qui s'étendaient sur tout son dos et sa queue. Elle pouvait avoir une fonction de régulation de la température. Quand l'ouranosaure avait chaud, il pouvait ainsi se protéger des rayonnements solaires et optimiser son exposition au vent pour évacuer l'excès de chaleur de son corps. Quand il avait froid, il exposait sa crête au soleil pour se réchauffer.

La crête pouvait aussi avoir été utilisée comme identification car l'ouranosaure vivait peut être en troupeau pour se protéger de prédateurs comme le Suchomimus. Peut-être brillamment colorée, sa crête aurait pu aussi servir pour attirer les femelles ou intimider les mâles rivaux. Il avait sur chaque main un pouce en éperon.

Suchomimus tenerensis

suchomimus 

Époque : Crétacé 120 à 110 Ma

Taille : longueur 12 m

Poids : 3 à 6 tonnes

Habitat : Sahara,  Niger

Régime alimentaire : piscivore

Contrairement à la plupart des théropodes géants, Suchomimus avait de très longues mâchoires étroites garnies de quelques 100 dents, assez peu pointues et incurvées en arrière. L'animal rappelle les crocodiliens se nourrissant surtout de poissons. Suchomimus avait peut être une voile dorsale. Une étude détaillée montre que le spécimen découvert était celui d'un jeune adulte de 11 mètres de long et certains scientifiques pensent qu'il aurait pu atteindre la taille du Tyrannosaure, soit 12 m de long.


 

Sarcosuchus imperator

sarcosuchus 

Époque : Crétacé inférieur 110 Ma

Poids : 10 tonnes

Taille : longueur 11 à 14 m

Habitat : Sahara, Niger

Régime alimentaire : carnivore

Sarcosuchus imperator (sarcos signifie « chair », souchos « crocodile », et imperator« empereur », « le plus grand ») un reptile fossile de l'ordre des crocodiliens. C'est l'un des plus gros (si ce n'est le plus gros) de tous les crocodiliens ayant existé sur Terre.

C'est le paléontologue Philippe Taquet qui a découvert les premiers restes de Sarcosuchus imperator en 1964, sur le site de Gadoufaoua, dans le désert du Ténéré, au Niger. D'autres fossiles de ce reptile ont également été déterrés au Brésil et plus récemment, en 2000, une équipe du National Geographic, menée par le paléontologue Paul Sereno, a découvert un squelette quasiment complet de Sarcosuchus dans le désert du Sahara. On estime que ce crocodile atteignait sa taille adulte à l'âge de 50 ou 60 ans.

Le Sarcosuchus vivait probablement au bord des fleuves et attaquait les herbivores qui venaient s'y abreuver à la manière des crocodiles actuels. Lors de certaines fouilles, des squelettes d'Ouranosaurus, ont été retrouvés mêlés à ceux de Sarcosuchus, ce qui tend à faire penser que cet herbivore était l'une des proies que chassait ce crocodile géant. Quand on sait qu'un Ouranosaurus adulte mesurait 7 m de long, on peut alors s'imaginer la puissance de ce crocodile pour pouvoir entraîner sa proie au fond de l'eau.

Les dinosaures de l'Ighazer

jobaria

afrovenator

suchomimus

ouranosaurus

nigersaurus

sarcosuchus

nigerpeton

saharastega

jobaria afrovenator suchomimus ouranosaurus
Jobaria tiguidensis
Afrovenator abakensis
Suchomimus tenerensis
Ouranosaurus nigeriensis
Nigersaurus taqueti
Sarcosuchus imperator
Nigerpeton ricqlesi
Saharastega moradiensis
Carcharodontosaurus saharicus
Baharijasaurus ingens
Elaphrosaurus iguidiensis
Aegyptosaurus baharijensis