La cure salée
la plus grande transhumance d'Afrique de l'ouest ...
La cure salée
Entrez !
La palmeraie de In-Gall
une variété de datte et un savoir-faire incomparable
L'histoire
La conquête automobile de l'Ighazer
Le Bianou
Une fête unique pour Agadez et Ingall
Les portes
Il n'y en a pas une pareille !
Le désert
peut se verdir ...
Les salines
l'autre quartier d'Ingall

Les populations tout autour de la falaise de Tiguidit connaissent bien leur territoire, elles connaissent chaque kori, chaque pâturage, chaque reliefs. Elles savaient depuis longtemps qu’á des endroits très particuliers dans des argiles, il y a des ossements géants qu'ils ne reconnaissent pas dans la nature actuelle. Chudeau, un géologue en tournée au sud de Marandet, est le premier en 1907 à identifier ces ossements comme ceux de dinosaures.


L’environnement

timbre dinosaures3Il y a 135 millions d’années environ, la région autour de la falaise de Tiguidit était très différente de maintenant. Une plaine plantée de conifères et parsemée de grandes fougères, immenses et verdoyantes, le bassin des Ouelleminden, était parcourue par de larges riviéres. De nombreuses espèces de poissons, des crocodiles et des tortues semi-aquatiques y vivaient. Sur la terre ferme, plusieurs espèces de dinosaures végétariens et carnivores vivaient. Le climat était chaud et humide sans cycle saisonnier, en atteste l'absence de stries de croissance dans les bois fossilisés.

Au Crétacé inférieur, il y a plus de 120 Millions d'années, une mer peu profonde ou fluviatile recouvrait l'Afrique Saharienne et Sahélienne. Les dépôts qui en résultèrent, formèrent les groupes des argiles de l'Ighazer et des grès du Tégama. Ce sont les sédiments déposés de la fin du Trias au Crétacé inférieur, qui contiennent les gisements de bois silicifiés et de dinosauriens, dont le plus important est celui de Gadoufaoua à 150 km au Sud-Est d'Agadez et de la région d'In Gall.

Le nord du territoire du Niger offre une chance, en Afrique, de suivre la dynamique évolutive des vertébrés continentaux sur toute la période Crétacé. Le groupe des gisements d'In Gall correspond à la période où l'Amérique du Sud était encore rattachée à l'Afrique ; un peu plus tard, le groupe des gisements d'In Abangarit, au nord-ouest de la plaine de l'Ighazer, correspond à la période où la séparation des deux continents était en action ; plus tard encore, le groupe des gisements d'In Becceten correspond à la période où l'Afrique était devenue une méga-île, complètement isolée de l'Amérique du Sud et de l'Eurasie ; et enfin, le groupe des gisements de Tillia correspond à la période où des ponts étaient à nouveau établis entre l'Afrique et l'Eurasie. C'est du moins le schéma que nous donne Paul Sereno, paléontologue de l'Université de Chicago.

D’autres animaux vivaient en même temps que les dinosaures. Dans l’eau, il y avait des mollusques bivalves, de nombreux poissons dont certains avaient des poumons (dipneustes, coelacanthes), des requins d’eau douce et des restes très rares de tortue. La présence de crocodiles est attestée par des dents, parfois très communes dans certains gisements et nombre d'ossements divers.


Les dinosaures autour de la falaise de Tiguidit

timbre dinosaures2Actuellement, six squelettes de dinosaures et de croccodiliens sont exposés au Musée National du Niger à Niamey, étant les plus remarquables pour le Niger.

- le grand dinosaurien herbivore Jobaria tiguidensis,
- le dinosaurien carnivore Afrovenator abakensis,
- le dinosaurien carnivore Suchomimus tenerensis,
- le dinosaurien herbivore Ouranosaurus nigeriensis,
- le crocodilien Sarcosuchus imperator,
- l'herbivore Nigersaurus taqueti.

Les principales localités explorées, recensent également un certain nombre d'autres sauriens, relevés par les équipes de recherches francçaises puis américaines.

timbre dinosaures1- In Abangarit : l'un des meilleurs sites fossiles de reptiles du Sahara central, trouvé par le capitaine L. Archier. Des os et des dents sont abondants dans certaines zones qui semblent correspondre à un delta fluviatile. Les dinosaures y sont très variés avec en particulier une grande fréquence de dents de théropodes carnivores. Stratigraphiquement, la série In Abangarit est située dans la partie supérieure du Continental intercalaire. On y retrouve : Baharijasaurus ingens, Carcharodontosaurus saharicus, Elaphrosaurus iguidiensis, Elaphrosaurus gautieri, Inosaurus tedreftensis, Rebbachisaurus tamesnensis, Aegyptosaurus baharijensis, stegosaurian sp.

- In Gall : à 1 km au nord d'In Gall, au pied des buttes argilo-sableuse, un site important où les ossements de grands sauropodes sont nombreux. Il ressemble à un cimetière de dinosaures, qui se sont peut-être eux-mêmes embourbés dans les marais des argiles rouges. Ces argiles de l'Ighazer appartiennent à la partie inférieure du Continental intercalaire. Dans ce même horizon, ont été rencontré des dinosaures, dont Rebbachisaurus tamesnensis, Astrodon sp.

- Les localités de la falaise de Tiguidit sont situées un peu plus haut stratigraphiquement : Marandet, la piste de Zinder, Irayen. Ils ont fournis plus spécialement de nombreuses dents de théropodes et des restes assez nombreux de sauropodes. Cette falaise de Tiguidit si remarquable par son développement dans un long arc de cercle de 250 km, détermine la séparation entre les grès du Tégama, et la plaine de l'Ighazer. On y retrouve Rebbachisaurus tamesnensis, Elaphrosaurus iguidiensis, Rebbachisaurus tamesnensis, stegosaurian sp.

 

Cet opuscule a été préparé en octobre par l’Expédition Paléontologique 2000 dirigé par Paul Sereno de l’Université de Chicago. Les habitants des environs de la falaise de Tiguidi veulent préserver et mettre en valeur leur patrimoine. Les fossiles de cette zone ne sont pas seulement uniques, procurant une page essentielle dans la compréhension de l’évolution des dinosaures en Afrique, ils sont également non renouvellables. Pour plus d'information sur les dinosaures du Niger, visitez le site web de Project Exploration : www.projectexploration.org. 

S’il vous plait, ne prennez que des photographies, laissez les fossiles là où vous les avez trouvé. Il est illégale de sortir des fossiles de toutes sortes du Niger.

 

La colonisation automobile
Les premiers moteurs en Ighazer
La révolte de Kaocen
Le Sultanat de l'Ayar
La conquête automobile de l'Ighazer
Les premières lignes régulières
Almadeina
Talharma
Madagdabé
Guéwess
Kani héré
Tangal
Tchintilagazan

Compenser votre carbone à In Gall Planter un dattier à In Gall icone43

Compensation Carbone

Planter un dattier

Santé et environnement

                                 

Tout savoir sur l'Ighazer et In Gall

                                 

bibliographie

Bibliographie

filmographie

Filmographie

                                 

cartotheque

Cartothèque

photo galerie

Galeries photos

                                 

calameotheque

Calaméothèque

webgraphie

Webthèque